Revue de presse : Normandie actu, 2 mai 2016

http://www.normandie-actu.fr/conservatoire-et-orchestre-de-caen-pourquoi-les-professeurs-et-les-eleves-se-mobilisent_200286/

Conservatoire et Orchestre de Caen. Pourquoi les professeurs et les élèves se mobilisent ?

Manon Loubet

La Communauté d’agglomération Caen la Mer prévoit des coupes budgétaires pour le Conservatoire et l’Orchestre de Caen (Calvados). Les professeurs et les élèves sont inquiets.

20160325_164318

Deux grèves ont secoué le Conservatoire de Caen (Calvados) les 30 mars et 19 avril 2016. Les personnels et les élèves sont inquiets des coupes budgétaires prévues par la Communauté d’agglomération Caen la Mer.

Dans le nouveau projet de la Communauté d’agglomération Caen la Mer, une coupe budgétaire à hauteur de 400 000 euros sur un budget total de sept millions d’euros pourrait concerner le Conservatoire et l’Orchestre de Caen (Calvados). Ce qui inquiète fortement les 150 salariés du Conservatoire, dont 90 professeurs de musique, ainsi que les 1 700 élèves. Deux grèves historiques ont perturbé le Conservatoire, les 30 mars et le 19 avril 2016. Une pétition en ligne a été signée par plus de 4 000 personnes et les personnels (administratifs, techniques, enseignants, artistes) du Conservatoire se sont rassemblés dans un collectif. Rencontre avec Dorothea Baritsch, professeur de violon au Conservatoire, membre du comité technique et déléguée syndicale UNSA.

Normandie-actu : Pourquoi les personnels du Conservatoire et de l’Orchestre de Caen se mobilisent depuis plusieurs mois ?
Dorothea Baritsch, déléguée syndicale UNSA :
Cela fait déjà deux ans que nous sommes soumis à des baisses drastiques de budget. Nous avons déjà dû économiser près de 250 000 euros entre 2014 et 2016, en ne remplaçant pas les départs à la retraite et en nous serrant la ceinture. Le Conservatoire se voit encore menacé de nouvelles coupes budgétaires. La Communauté d’agglomération veut supprimer 400 000 euros à un budget annuel qui s’élève à sept millions d’euros. Cela fait une baisse d’environ 10% et met en péril la mission de service public du Conservatoire. Si cette coupe budgétaire est vraiment réalisée, je ne sais pas ce que l’on va devenir…

Pourquoi avez-vous des craintes particulières pour l’Orchestre de Caen ?
L’Agglomération nous a fait comprendre que les économies devaient être faites sur l’Orchestre, qui joue au Conservatoire tous les mardis soirs. Pourtant, cette saison fonctionne bien avec 52 manifestations dans l’année. Et l’Orchestre ne coûte pas très cher, environ un million d’euros, car la plupart des musiciens qui jouent dedans sont des professeurs du Conservatoire. L’Orchestre est essentiel pour ouvrir le Conservatoire vers l’extérieur. Le Conservatoire et l’Orchestre sont indissociables. Cela permet également aux élèves de voir leurs professeurs jouer. C’est très important pour notre pédagogie.

Deux grèves ont secoué le Conservatoire en mars et avril 2016. Où en êtes-vous dans vos négociations avec Caen la Mer ?
Nous avons une rencontre avec les élus de l’Agglomération, mardi 3 mai 2016. Notre but est de sauver la saison de l’Orchestre de Caen avec les concerts hebdomadaires du mardi. Nous aimerions aussi faire baisser le montant de la coupe budgétaire prévue et être impliqués dans la réflexion sur les restrictions budgétaires. Mais si rien n’avance, on n’hésitera pas à redéposer un préavis de grève, puisque c’est le seul moyen de les contraindre à négocier avec nous.
Nous sommes bien conscients que l’État a baissé les subventions aux collectivités et qu’il faut faire des économies. Mais il faut faire des économies efficaces et pas supprimer comme ça, du jour au lendemain, un orchestre. La culture est nettement visée dans les politiques en place. La Ville préfère par exemple payer des caméras de vidéosurveillance plutôt que conserver son Conservatoire…

Le Conservatoire de Caen a une vocation régionale. Quel est son avenir avec la nouvelle Normandie ?
Les collègues de Rouen (Seine-Maritime) nous ont soutenu récemment dans une lettre ouverte. Il font eux aussi face à des réductions de budget. Nous n’avons pas encore entendu parler de réunification avec Rouen, mais c’est encore une inquiétude que l’on peut avoir. Les élèves du Conservatoire de Caen proviennent de l’agglomération mais aussi des trois départements de l’ex-Basse-Normandie. Nous devons exister à Caen.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s